Découvrez un des coins les plus fascinants
de la Cordue médiévale.


Connaître son historie

La Casa de las Cabezas (La Maison des Têtes)


Flanquée par la ruelle d’origine musulmane, cette maison nous offre non seulement un des coins les plus emblématiques de Cordue, mais encore nous plonge dans une atmosphère où l’histoire et la légende se joignent.

Elle nous déplace à une époque contradictoire, puisque le style mudéjar suivi à décorer des patios et chambres, bien que le Moyen Âge était déjà fini. En effet, les nouveaux airs empruntés par la Renaissance au XVIe siècle ne réussissent à délaisser la tradition cordouane. Les influences de la culture Andalouse est encore évident : les dames suivent à s’asseoir « à le style maure » sur des riches tribunes ; les chevaliers suivent à être des guerriers, dont la principal mission était battre les maures et des autres cultures des pays plus lointains.

En plus de sa valeur architectonique, cette résidence du Moyen Âge est chargée d’histoire et de légende, bien qu’elle fût l’alcazar d’Almanzor et la prison de Gonzalo Gústioz, le malheureux père des sept infants de Lara. Dans un de ces coins, Almanzor montrait à Gonzalo les têtes de ses fils et dans la ruelle à côté de la maison il les prenait chacune d’un arc. C’est pour ça qu’on la connait comme Ruelle des Arcs.

Legend of Seven Infants of Lara


La légende des Sept Infants de Lara Gonzalo Gústioz, seigneur de Salas, était marié avec dame Sancha et avec elle avait sept fils : les sept infants de Lara. Cette histoire épique commence avec le mariage de Ruy Velázquez et dame Lambra. Le petit Gonzalo, un des fils du seigneur de Salas, tua le cousin de dame Lambre.


Après un certain temps, dame Lambre voyait petit Gonzalo en petit tenue, ce qu’elle a considéré comme une grande offense. L’implacable dame Lambra poussa un domestique à jeter au petit Gonzalo un concombre enrobé de sang. L’infant poursuivit l’esclave et lui donna la mort aux pieds de sa maîtresse.


Ces événements suscitent la soif de vengeance de dame Lambre, laquelle, avec son époux, ourdit un plan. Ruy Velázquez envoyait Gonzalo Gústiz à Cordou, sous prétexte de porter une lettre à Almanzor. Le document était écrit en arabe, c’est pourquoi il ne savait pas que la lettre ordonnait tuer le porteur, c’est-à-dire, lui-même. Almanzor ne fit pas ça, mais il le fit prisonnier.


En même temps, Ruy conduisit aux infants dans une embuscade, dans laquelle les musulmans décapitèrent les sept fils de Gonzalo. Les têtes étaient envoyées à Cordue, par ordre de Ruy Velázquez.

Pendant un banquet, Almanzor servait à Gonzalo les têtes de ses sept fils. Celles-ci furent ensuite exposées dans la ruelle, en guise de trophée. Apitoyé de si grande infortune, Almanzor libéra Gonzalo, qui retourna à Salas. En quittant Córdoba, Gonzalo laissa enceinte une sœur d’Almanzor : Fátima. Elle mit au monde un fils, Mudarra, qui vengea ses frères en tuant Ruy Velázquez et brûlant vive dame Lambra dans son château.


Boutique


Dans notre magasin vous pouvez profiter d’une large sélection d’antiquités et de produits artisans, bien qu’une grande variété de produits locaux, tels que l’huile, le vin, les épices, etc...


Heures d’ouverture et prix



Heures Ouvert tous les jours
10 :00h à 20 :00h
Entrée:
5.00 EUR
Entrée gratuite pour enfants jusqu’aux 11 ans.
Consulter des prix réduits.


Réserver ici




CONTACT ET LOCALISATION

Rue Cabezas, 18 - 14003 Cordoue (L´ESPAGNE)
Numéros d’appel: (+34) 857 806 236 / (+34) 628 238 565

Courrier : casadelascabezas@gmail.com